Meslin: un pic, un cap, une péninsule!

Templeuve-Meslin GM 1-3

On a clairement vu ce qui a manqué aux Frontaliers: un Mathias Gortz! Entre le réalisme presque insolent de l’attaquant visiteur et l’absence de l’armada offensive locale blessée ou suspendue, il n’y a pas eu photo. Même si – modeste! – Mathias préférait relever «le bloc équipe et les vertus du groupe» pour expliquer le succès, le buteur risque de manquer cruellement à ses couleurs puisqu’il les quittera en janvier pour rejoindre la Thaïlande et son travail.

Templeuve a essayé de surprendre immédiatement son adversaire en exerçant un pressing haut en début de match. La Jeunesse a alors fait le dos rond en laissant passer l’orage, un coup franc de Mahée s’écrasant même sur la transversale à la 29e avant d’être dégagé. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Dailly de toucher du bois. Le premier but intervient à la 38e: le ballon est sorti mais l’arbitre laisse le jeu se poursuivre, Vannieuwenhove lançant Gortz pour le lob qui tue.

Le Sporting essaie de revenir directement: une tête de Planckaert est stoppée par la boue, Latour se heurte une fois de plus à la transversale alors que dans l’intervalle, Gortz récupère un ballon et double la mise. C’est au tour de Martin de frapper la transversale à la 75e avant que Gortz ne triple la mise et Palmieri ne sauve l’honneur: «Dommage que Gortz ne soit pas parti plus tôt en Thaïlande. On savait qu’il ne lui fallait pas trente-six occasions pour en mettre une. Meslin était meilleur que nous, il faut se remettre au travail. Globalement, notre premier tour est positif, il ne faut pas tout jeter.», indiquait Nicolas Bavay.